L’espace e-Administration de la Polynésie française

Logo de la Polynésie française

L’e-Administration au service du citoyen

Permettre au citoyen polynésien d’avoir accès à toute l’information en ligne, de réaliser l’ensemble de ses démarches administratives via Internet d’ici à 2025 est l’ambition du Président de la Polynésie française et de son Gouvernement.

Depuis 3 ans, les contenus et les outils tendent à se multiplier.

 

Pour un service public au plus près du e-citoyen, le développement de téléservices

Depuis Lexpol, le site d’accès au droit en Polynésie du Secrétariat général du gouvernement (SGG), les services publics se sont lancés dans une démarche numérique.

  • Te Fenua : Système d’information géographique.
  • OTIA : accès au cadastre avec possibilité de paiement et de livraison en ligne des extraits de plans cadastraux.
  • ‘O’INI : télé-déclaration de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) en ligne et possibilité d’obtenir un remboursement de son crédit de TVA.
  • NET.pf : portail des services polynésiens, ouvert en 2017 aux services de l’État en Polynésie française et aux communes pour devenir le portail unique des services publics.

 

Pour le soutien de l’économie et de l’Innovation numériques

Porté par la DGEN, direction générale de l’économie numérique, le Dispositif d’aide au digital s’inscrit dans le cadre du développement des startups, de la création de contenus et de l’accompagnement de la transition digitale des entreprises.

Le dispositif d’aide à la connexion à l’Internet encourage le raccordement des entreprises polynésiennes à l’Internet, accélérant le recours au très haut débit. Dès 2019, le Gouvernement compte élargir son soutien à l’équipement Internet des ménages et des associations.

 

Pour un numérique au service des apprentissages

Au niveau éducatif, la mise en place d’équipements pour les établissements scolaires permet aux jeunes des îles d’accéder à des cours ou des formations de qualité. L’e-Education est un outil autant pour les enseignants que les élèves et les étudiants.

Dès l’introduction des outils numériques reliés à Internet, le Gouvernement de la Polynésie française a, néanmoins, pris en compte l’impérieuse nécessité de protéger les jeunes publics contre les pratiques non maîtrisées de l’utilisation de ces nouveaux supports.

Aussi, dès l’année 2019, un kit de vigilance sera élaboré à destination des jeunes de 11 à 16 ans.